Meilleure Chaussette de compression


 

Si vous passez beaucoup de temps assis au bureau ou que vous souffrez de la jambe lourde, la chaussette de compression peut vous être d’une grande utilité. Cet accessoire agit de sorte  à apporter la pression nécessaire à vos vaisseaux sanguins pour fonctionner correctement. Cela est d’une importance capitale lorsque vous êtes inactif durant une longue période ou que vous souffrez d’une mauvaise circulation. Face au large choix de chaussette de compression qui vous est proposé, notre guide d’achat vous aidera à faire le meilleur choix possible.

Les différents types de chaussette de compression

Il existe de nombreux paramètres qui peuvent vous aider à trouver la chaussette de compression idéale à votre utilisation. Toutefois, la première chose à faire est de déterminer le type de modèle qui vous conviendrait le mieux. Ces accessoires sont catégorisés en deux dont :

Chaussette anti thrombo-embolique 

Egalement connu sous le nom de chaussette de compression uniforme, ce modèle fournit une pression identique aux différents niveaux de votre pied. Il existe des modèles ajustables mais ces derniers sont généralement recommandés pour l’utilisation des personnes ayant subit une intervention chirurgicale. Dans tous les cas, ces modèles sont recommandés aux personnes alités et en grande période d’inactivité.

Chaussette de compression graduée

Ce type de chaussette de compression est beaucoup plus classique et répandu sur le marché. Ce modèle est recommandé personnes souffrant de varices, de thrombose veineuse profonde, d’œdème ou tout simplement d’une certaine sensation d’inconfort durant la grossesse. Là encore, la pression est ajustée de sorte à apporter un plus grand confort aux différentes parties du pied.

Comment bien choisir sa chaussette de compression ?

Maintenant que vous connaissez les différents types de chaussette de compression, il ne vous reste plus qu’à trouver le modèle qui vous correspond le mieux. Pour cela, nous vous conseillons de vous concentrer sur les points suivants lors de votre achat :

Le style

Quel que soit le type de chaussette que vous choisirez, il faudra penser à trouver le design qui vous correspond pour augmenter votre confort. Vous pourrez trouver des modèles qui couvrent jusqu’au niveau du genou pour traiter les jambes lourdes et les problèmes de chevilles enflées. Certains modèles ne prennent en compte que jusqu’à la partie supérieure de la jambe, ce qui la rend moins imposante tout en apportant l’effet souhaité. Vous pouvez également choisir le bas de compression qui prend en charge toute la partie inférieure de votre corps en partant de la hanche. Et enfin, il y a les chaussettes de compression ouvertes qui laissent vos orteils à découvert.

La puissance de compression

La pression doit être mesurée pour être assez confortable. Pour des raisons de santé, ce choix doit se faire en fonction des indications de votre médecin. Vous devez savoir qu’il existe différents niveau de compression que la chaussure peut apporter dont la compression légère (entre 8 et 15 mmHg), la compression modérée (entre 15 et 20 mmHg), la compression ferme (entre 20 et 30 mmHg) et la compression extra-ferme (entre 30 et 40 mmHg). La pression devrait augmenter en fonction de la zone à traiter et des conditions de traitement que vous souhaitez.

Le prix d’une chaussette de compression

Les modèles étant très variés, vous pouvez faire le choix de votre chaussette de compression en fonction de votre budget. Les prix varient principalement en fonction de la puissance de compression et du design de votre chaussette. Les modèles d’entrée de gamme peuvent coûter entre 5 et 20 euros. Pour un modèle à compression modérée ou à compression ferme, le prix peut être de 50 euros en moyenne. Enfin, vous avez la possibilité d’acheter les chaussettes de compression extra-ferme à un prix assez élevé. Cela varie généralement de 70 à une centaine d’euros.

Conseils d’utilisation et d’entretien

Si vous pensez à utiliser votre chaussette de compression régulièrement, il est conseillé d’en avoir plusieurs paires afin de pouvoir en changer tous les jours. Vos pieds doivent être entièrement secs avant d’enfiler la chaussette de compression. Vous devez donc éviter de la mettre après votre bain ou après que vous ayez mis de la lotion hydratante. En échange, vous avez la possibilité d’appliquer une petite quantité de poudre pour éviter l’irritation.