Lampe de sel qui coule : comment y remédier ?


Séduit par l’atout décoratif et l’effet apaisant de la lampe de sel, vous avez décidé d’en installer une chez vous. Après quelques temps d’utilisation, vous avez constaté que votre lampe bave. Une flaque se forme en-dessous. Et vous vous demandez la raison de ce phénomène, si c’est dangereux. Dans cet article, nous vous expliquons l’origine de cette lampe de sel qui pleure et ce qu’il faut faire pour prévenir ou lutter contre cet incident.

La cause d’une lampe de sel qui fuit

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a rien d’anormal avec votre lampe de sel qui suinte. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un défaut de fabrication. Mais qu’est-ce qui se passe alors ? La réponse est dans le produit lui-même. Pour rappel, la lampe est conçue à base d’un bloc de cristal de sel creusé pour recevoir une ampoule. Et le sel a la propriété d’attirer l’eau à lui (hygroscopique). Donc, si votre lampe de sel est placée dans un environnement humide, c’est naturel qu’elle vous donne l’impression de couler. Maintenant, vous savez ce qu’il en est réellement. Il faut alors se passer des idées reçues qui véhiculent que la lampe de sel pleure quand elle est malheureuse.

Le réflexe à adopter face à une lampe de sel humide

En voyant l’humidité, vous craignez un court-circuit ? Soyez tranquille ! En règle générale, une lampe de sel qui coule ne représente pas un danger. Il convient de souligner que l’humidité est à l’extérieur mais pas à l’intérieur. Du coup, allumer la lampe ne vous exposera à aucun risque tant que les parties électriques sont sèches. Au contraire, la chaleur émanant de l’ampoule allumée mettra fin à la condensation autour de la lampe.

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour assurer une durée de vie prolongée à votre lampe de sel, veillez à ne jamais le tremper. Il faut aussi faire attention à l’humidité de la pièce. L’humidité ambiante varie d’une pièce à une autre, de la saison ainsi que les conditions météorologiques. Puisque l’eau est l’ennemi de votre lampe, la salle de bain n’est pas donc un lieu approprié pour son installation. Pour son bien, il est recommandé de la placer dans un cadre sec et bien aéré. Vous pouvez par exemple la poser confortablement dans votre chambre.  Lors des saisons des pluies et l’hiver, l’emplacement derrière les fenêtres est à éviter du fait de l’accumulation de la condensation sur les vitres. En revanche en été, vous pouvez même exposer votre lampe de sel au soleil.

Lors de l’achat de votre lampe de sel de l’Himalaya, vous devrez également vérifier l’intensité de l’ampoule. En effet, cette dernière doit être assez puissante pour parvenir à réchauffer le bloc de cristal et limiter les suintements. En principe, la puissance de l’ampoule doit être équivalente à la dimension et le poids du cristal. Pour une pierre de 5kg environ, il convient d’opter pour une ampoule de 15 W par exemple. Pour les blocs de plus de 10kg, il faut aller de 20 W à 60 W si besoin.

Quelques gestes simples pour bien entretenir votre lampe de sel

Vous savez maintenant que votre lampe de sel absorbe l’humidité et toutes les particules poussiéreuses qui l’accompagnent. Si elle se montre terne, dites-vous que c’est un signe qu’elle marche parfaitement. Pour lui rendre son éclat, un coup délicat de chiffon légèrement humide suffit. C’est à effectuer après avoir débranché la lampe. Une autre astuce, si votre lampe ne sera pas utilisée lors d’une certaine période, recouvrez-là de riz et emballez-la dans un sac plastique.