Meilleur Poivre noir


Que deviendraient nos plats sans épices. Agissant comme un exhausteur de goût, elles rendent intéressants les mets ordinaires. Les plats épicés sont délicieux et sentent bon. Et ce ne sont pas ses seuls atouts. Ils font également beaucoup de bien à notre santé. Donc, il ne faut pas s’en priver. Dans la grande famille des épices, il y en a une que l’on utilise très souvent presque dans toutes les cuisines. Il s’agit du poivre. Parmi les variantes du poivre, le poivre noir est le plus répandu. C’est aussi le plus apprécié des gourmets pour sa saveur piquante. Aujourd’hui, nous vous invitons à approfondir vos connaissances sur le poivre noir. Ce qui le caractérise des autres poivres, les possibilités qu’il offre en cuisine, les bonnes raisons de le consommer et plus encore.

Qu’est-ce que le poivre noir ?

Le poivre noir a la même origine que le poivre rouge, vert et blanc. Il vient d’une espèce de poivrier connu sous le nom scientifique Piper Nigrum. Pour obtenir du poivre noir, on récolte les grains quand ils sont sur le point d’atteindre leur maturité. Les fruits seront ensuite fermentés puis séchées au soleil pendant quelques jours afin qu’ils noircissent et se flétrissent pour devenir plus aromatique.

Le poivre noir est la version la plus consommée à travers le monde. Son piquant vient de la pipérine présente dans l’écorce du grain. C’est cette substance qui provoque la pseudo-chaleur  ressentie quand on mange  un plat contenant du poivre noir.

Comment bien choisir le poivre noir ?

Depuis toujours, le poivre est un produit précieux. Il a traversé de nombreuses civilisations et n’a perdu de sa valeur jusqu’à aujourd’hui. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « le roi des épices ». Alors, si vous désirez tirer le meilleur du poivre noir, il est important que vous choisissiez le bon poivre. Méfiez-vous des poivres pas chers. Un poivre digne de ce nom est parfumé, il chatouille la narine. Aussi, son goût est fort. Pour vous aider dans votre choix, le poivre noir de bonne qualité provient de Kampot, de Malabar MG1, de Penja, de Sarawak, de Karimunda de Kerala ou encore de Belém.

Poivre moulu ou en entier ?

Le poivre noir renferme de nombreux nutriments indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Il contient des vitamines et des minéraux. Il est ainsi important qu’il ne perd pas son intégrité. Voilà pourquoi il convient de préférer le poivre noir en grains. C’est plus sûr que le poivre déjà moulu. Le poivre en poudre est apprécié pour son côté pratique. Pourtant, on ne pourra pas être sûr de la qualité de sa composition. En effet, vous pourrez avoir affaire à des poivres dénaturés ou de qualité médiocre.

Comment bien utiliser le poivre noir ?

Le poivre noir se marie pratiquement avec tous les mets et les recettes. Vous pouvez l’utiliser sur viandes, les poissons, les légumes, les potages, les sauces, … Il est recommandé de mettre le poivre en fin de cuisson. Le poivre en grains a l’avantage de pouvoir être conservé pendant longtemps. Alors, procurez-vous en et chargez-vous de moudre vous-même votre poivre à chaque fois que vous en ayez besoin.

On peut également préparer des infusions avec du poivre noir. Il pourra être mélangé à d’autres ingrédients comme le miel, l’ail, …

Combien coûte le poivre noir ?

Vous êtes en quête des poivres de bonne qualité ? Ne vous tournez pas vers des produits bon marché. Normalement, le poivre noir en entier est plus onéreux que le poivre moulu. Le prix du kilogramme est différent selon le terroir. Vous pouvez trouver du poivre noir à 30 € le kilo ou à plus d’une centaine d’euro.

Quels sont les apports du poivre noir sur la santé ?

Plus qu’une simple épice, le poivre noir présente plusieurs vertus thérapeutiques. Il est un antibactérien et un anti-inflammatoire. Le poivre a également le pouvoir de libérer les voies respiratoires. Il facilite la digestion. C’est aussi un allié minceur en agissant comme un brûleur de graisse. Le curcuma et le poivre noir sont le parfait duo pour votre bien-être. Cette association est bénéfique pour vos articulations. Malgré ses multiples bienfaits, le poivre doit être consommé de façon modérée. Une pincée suffit pour assaisonner vos préparations. Si vous souffrez déjà des ulcères digestifs, le poivre noir risque d’aggraver votre état. Donc, il faut se tourner vers d’autres épices.