Meilleur Poivre blanc


Le poivre est le roi des épices. Il a une place dans le placard de toutes les cuisines. On aime bien sa saveur piquante. Différents types de poivre existent. Ils n’ont pas les mêmes goûts. Au moment de choisir, il convient de connaître les spécificités de chaque variété. Dans ce billet, nous allons vous parler du poivre blanc. Cette variante de poivre est rare. Mais elle mérite également l’attention. Découvrez ici ses caractéristiques, son utilisation en cuisine ainsi que ses bienfaits thérapeutiques.

Qu’est-ce que le poivre blanc ?

Commençons par définir ce qu’est le poivre blanc. Nous connaissons tous le poivre. C’est le fruit du poivrier (nom scientifique : Piper Nigrum), un arbre appartenant à la famille des pipéracées. Etes-vous au courant que c’est ce même arbre qui produit le poivre rouge, noir, vert et blanc ? En effet, la couleur des types de poivre est juste une question de degré de maturité. Dans le cas du poivre blanc, on récolte la baie quand elle a atteint sa pleine maturité, c’est-à-dire quand les grains deviennent rouge vif. Ensuite, on trempe les baies dans de l’eau de source en vue d’enlever son enveloppe ou péricarpe. L’étape suivante consiste à les sécher au soleil pendant une durée suffisamment longue. Le grain du poivre blanc est plus lisse. Il est bon de souligner que son teint n’est pas vraiment blanc comme son nom l’indique. Sa couleur se trouve plutôt entre le beige et le crème.

Quant à son goût, le poivre blanc est plus doux. Il est le moins piquant et le moins irritant parmi les variantes du Piper Nigrum. Son arôme est plus subtil. Vous voulez faire découvrir les épices à vos enfants ? C’est une bonne idée car cela va stimuler leur sens du goût. Mais il est préconisé d’y aller progressivement en commençant par les épices non piquantes. Le poivre blanc est ainsi un bon moyen d’initier vos bambins aux épices et aux aromates.

Comment bien choisir le poivre blanc ?

Le choix du poivre est toujours une affaire de goût. L’arôme et la saveur du poivre dépendent principalement du sol et de la zone de production. Chaque cru a une note différente. Ainsi, quand on commence à s’intéresser à l’univers du poivre, c’est l’origine ou le terroir qu’il faut aborder. Les poivres blancs les plus célèbres proviennent de Muntok en Indonésie, de Sarawak en Malaisie, de Penja  en Cameroun et de Kampot en Cambodge.

Comment bien utiliser le poivre blanc en cuisine ?

Vous êtes habitué au poivre noir ? Laissez-vous tenter par le poivre blanc. Du fait de sa discrétion, cette épice se marie parfaitement avec presque tous les aliments. On peut l’utiliser sur les légumes, les pâtes, les volailles, les potages, les poissons, les salades et crudités, … Vous pouvez également le mélanger aux sauces légères dont les sauces blanches. De préférence, il convient d’utiliser le poivre blanc dans des recettes plus claires.

Généralement, le poivre s’ajoute toujours en fin de cuisson. Il n’y a rien de mieux que les poivres en grains entiers si vous désirez que votre poivre blanc exprime pleinement ses arômes.  Il faut que vous vous munissiez d’un pilon ou d’un moulin à poivre pour concasser les grains juste avant l’assaisonnement.

Combien coûte le poivre blanc ?

Le prix du poivre blanc varie en fonction de sa qualité, ainsi du terroir. Le kilogramme de poivre blanc entier peut vous coûter aux alentours de 20 et de 50 € voire plus. Plus le poivre est rare, plus il est cher.

Quels bienfaits pour le poivre blanc ?

En plus de sa qualité gustative, nombreuses sont les raisons qui vous pousseront à acheter le poivre blanc. En effet, le poivre ne se contente pas seulement de relever les mets et les plats. Les vertus de cette épice sur la santé sont reconnues depuis de nombreuses décennies. Comme tous les autres poivres, le poivre blanc stimule les sécrétions digestives, ce qui favorise la digestion. En encourageant la sécrétion d’acide chlorhydrique dans l’estomac, il simplifie également la dégradation des nourritures ingérées. Il a aussi le pouvoir de stimuler l’appétit. Le poivre blanc peut également aider à lutter contre la dépression. Ceci est possible grâce à la pipérine qui favorise la production d’endorphines.

Presque tout le monde peut consommer le poivre blanc. Toutefois, il est recommandé de l’éviter si vous souffrez de maladie digestive inflammatoire. Malgré le fait que le poivre soit moins piquant, il ne faut pas la consommer de manière excessive.